Accueil






Méthode utilisée pour évaluer l’efficacité des stratégies d’intervention

Ce site Web a été développé dans le cadre d’un programme mené par le Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie visant à favoriser l’application des connaissances scientifiques dans les milieux concernés par la prévention du suicide et les groupes à risque de suicide. Une première étape du projet a permis d’identifier les besoins de connaissances scientifiques prioritaires et de déterminer les modalités privilégiées pour le transfert des connaissances. Pour ce faire, 81 décideurs provenant des 17 régions administratives du Québec, qui ont un rôle central dans la planification des actions ou dans la distribution des services en prévention du suicide (Ministériel; Hôpitaux; CSSS; Centre de prévention du suicide; Centres jeunesse), ont été interviewés et six grands domaines de besoins prioritaires en matière de connaissances scientifiques ont été identifiés. Les répondants ont insisté sur la nécessité de traduire les implications des connaissances scientifiques pour la pratique et de présenter des synthèses pouvant permettre de dégager des prises de position (Mishara, Chagnon, Raymond, Benny, 2004).

 

Comme deuxième étape du projet, afin de déterminer l’efficacité des stratégies d’intervention présentées sur ce site, les critères suivants ont été utilisés :

  • Le programme ou l’intervention est basé sur des a-priori théoriques ou scientifiques.

  • La pertinence des moyens utilisés pour l'évaluation (devis, participants, processus de sélection, taille de l’échantillon, instruments de mesure).

  • La validité des résultats (implantation fidèle de l’intervention ou du programme, taux d’abandon, pertinence des résultats en regard des objectifs du programme).

 

Trois paramètres ont été déterminés à partir de ces critères:

Intégrité :
Qualité scientifique des résultats de l’intervention ou du programme à partir des critères scientifiques suivants (voir plus bas la feuille descriptive de pointage).

Utilité :
Utilité pratique des résultats de l’intervention ou du programme en regard de la stratégie visée (évaluation générale)

Sécurité :
Degré de certitude quant au caractère sécuritaire de l’intervention ou du programme

 

Les stratégies ont été classifiées selon quatre groupes :

Stratégie efficace : les interventions ou programmes sont bien implantés et produisent des résultats positifs stables.

Stratégie prometteuse : ces interventions ou programmes ont obtenus des résultats positifs, mais ceux-ci ont soit été instables, soit été évalués à partir de critères insuffisamment rigoureux.

Stratégie incertaine : nécessite des informations supplémentaires, les preuves ou évidences actuelles sont insuffisantes pour pouvoir se prononcer sur son efficacité.

Stratégie douteuse : les résultats de recherche suggèrent (ou ont démontré) des effets négatifs potentiels des interventions ou des programmes.

FEUILLE DESCRIPTIVE DE POINTAGE
A. Le programme ou l’intervention est basé sur des a-priori théoriques ou scientifiques.
  • aucune information sur les bases théoriques ou scientifiques du programme ou de l'intervention
  • certaines informations sont fournies mais elles sont insuffisantes pour pouvoir se prononcer clairement
  • les a-priori théoriques ou scientifiques sont clairement présentés


faible (0)

moyen (1)

élevé (2)
B. Pertinence des moyens utilisés  
  • 1. devis
    • sans groupe de comparaison ou inapproprié
    • avec groupe de comparaison mais seulement sur quelques variables
    • avec groupe de comparaison sur toutes ou la plupart des variables

faible (0)
moyen (1)

élevé (2)

  • 2. participants (représentativité de l’échantillon et taux de participation)
    • inapproprié en regard des objectifs du programme ou de l’intervention et tx < 30%
    • peu d’information mais semble approprié et tx >31 et < 55%
    • approprié et tx > 55%

faible (0)

moyen (1)
élevé (2)

  • 3. taille de l'échantillon
    • nombre de participants insuffisant en regard des objectifs du programme ou de l’intervention
    • nombre de participants minimal (acceptable)
    • nombre de participants élevé
faible (0)

moyen (1)
élevé (2)
  • 4. instruments de mesure
    • aucune ou peu d’information sur la validité des instruments utilisés, ou validité faible de ceux-ci
    • validité mixte des instruments de mesure
    • bonne validité des instruments de mesure

faible (0)

moyen (1)
élevé (2)

C. Validité des résultats  
  • 1. implantation fidèle de l’intervention ou du programme
    • peu ou pas d’évidence quant à la fidélité du programme ou de l’intervention
    • quelques informations sur la fidélité
    • fidélité bien établie et démontrée

faible (0)

moyen (1)
élevé (2)

  • 2. taux d’abandon
    • > 60%
    • entre 40 et 60%
    • moins de 40%
faible (0)
moyen (1)
élevé (2)
  • 3. pertinence des résultats en regard des objectifs du programme ou de l’intervention
    • les résultats ne supportent pas ou infirment les objectifs
    • les résultats vont dans le sens des hypothèses ou des objectifs mais ne sont pas ou peu significatifs
    • les résultats confirment les objectifs ou hypothèses

faible (0)
moyen (1)

élevé (2)
TOTAL
/ 16


INTÉGRITÉ (niveau de confiance général du programme ou de l’intervention à partir des critères méthodologiques)
0 * nulle ou faible (majorité des critères faibles < 0.375)
1 * moyenne (résultats mixtes incluant des critères faibles et élevés)
2 * élevée (majorité des critères élevés)
UTILITÉ (niveau d’utilité général du programme ou de l’intervention dans l’amélioration des pratiques, tout en tenant compte de la rigueur scientifique des résultats) 0 * nulle ou faible (absence d’effet ou effet négatif)
1 * moyenne (résultats ambigus, positifs et négatifs)
2 * élevée (résultats positifs et démontrent l’efficacité du programme ou de l’intervention)
SÉCURITÉ (niveau de certitude quant à la sécurité du programme ou de l’intervention) 0 * nulle ou faible (non sécuritaire)
1 * moyenne (soit possiblement non sécuritaire ou sécuritaire mais avec règles de précaution)
2 * élevée (sécuritaire)

 


Copyright CRISE 2008, dernière mise à jour: 2 mai 2008