Accueil




2. Le suicide
chez les hommes
> ACCUEIL > Thème 2 > Partie 2 > 2.6

» » » PARTIE 2

Qu’est-ce qui pourrait expliquer que les hommes se suicident plus que les femmes?

» » 2.6- 6e explication possible : Les hommes bénéficient d’un moins bon soutien social.

D’après cette hypothèse, la différence dans les taux de suicide des hommes et des femmes s’expliquerait par le fait que les hommes recevraient moins de soutien de leur entourage, ce qui contribuerait à une plus grande vulnérabilité au suicide.



Les fondements de l'hypothèse

Le rationnel derrière cette explication possible du plus haut taux de suicide chez les hommes se base sur les résultats de nombreuses études épidémiologiques concernant le soutien social et qui lui attribuent des vertus immunitaires :

  • le soutien social serait un facteur de protection contre divers problèmes de santé physique (Utchino et al., 1996);

  • le soutien social serait un facteur de protection contre divers problèmes de santé psychologique (Leavitt, 1983);

  • conséquemment, le soutien social contribuerait également à prévenir les comportements suicidaires.

retour vers le haut



Preuves empiriques

Si cette hypothèse était confirmée, cela signifierait que les hommes auraient un moins bon soutien social que les femmes. Les résultats de recherche appuient partiellement cette hypothèse, et mettent l’accent sur l’importance du soutien prodigué par la famille :

Le soutien social et le suicide
  • Les personnes ayant fait une tentative de suicide identifient moins de membres de leur famille auxquels ils peuvent se confier ou demander de l’aide dans les moments de crise que celles qui n’ont pas fait de tentative, bien qu’il n’y ait aucune différence quant au nombre d’amis pouvant offrir du soutien (Veiel, 1988).

  • Les hommes ayant tenté de se suicider identifient moins de membres de leur famille comme source de soutien que les hommes sans antécédent suicidaire, bien qu’il n’y ait pas de différence dans le nombre de personnes extérieures à la famille identifiées comme source de soutien (Houle, 2005).
Le genre et le soutien social Au Québec,
  • plus d’hommes que de femmes se classent au niveau faible de l’indice de soutien social;

  • deux fois plus d’hommes que de femmes rapportent n’avoir aucun confident, ni personne pour leur témoigner de l’affection (Julien et al., 2000);
Aux États-Unis,

  • les hommes rapportent recevoir moins de soutien que les femmes et ils sont deux fois plus nombreux à n’avoir personne à qui se confier ou, lorsqu’ils en ont, à n’avoir qu’un seul confident (Turner, 1994).
Le soutien social et le suicide chez les hommes Le fait que le moins bon soutien social chez les hommes puisse contribuer à accroître leur incidence de suicide et expliquer les différences de genre dans les taux de suicide semble logique, mais reste à être prouvé scientifiquement.

retour vers le haut



Conclusion

En conclusion, considérant l’importance du soutien social comme facteur de protection des comportements suicidaires, il est par conséquent possible que le manque de soutien observé chez les hommes contribue à accroître leur incidence de suicide. Parmi les explications potentielles du manque de soutien social des hommes, on trouve leur réticence à demander de l’aide, ainsi que leur dépendance à l’égard de leur partenaire amoureux.
retour vers le haut

Copyright CRISE 2008, dernière mise à jour: 2 mai 2008