Accueil




4. Évaluer le potentiel
suicidaire et gérer
la crise suicidaire

PARTIE 1: Évaluer le potentiel suicidaire
PARTIE 2: Gérer - Outils
PARTIE 3: Gérer -
Intervenants bénévoles ou professionnels

PARTIE 4:
Implications et les défis pour la pratique
Bibliographie
» PLAN DU THÈME
> ACCUEIL > Thème 4 > Partie 3 > 3.1

» » » PARTIE 3

Y a-t-il une différence entre l’intervention effectuée par un professionnel et un bénévole?

» » 3.1- Origine : les bénévoles dans les domaines d’intervention

Depuis les années 60 s’est opéré un changement important dans les domaines de la santé, de l’éducation, du social et de l’humanitaire (Ewalt, 1967; Grosser et al., 1969; Guerney, 1969; Reiff & Riessman, 1965; Sobey, 1970), et plus particulièrement dans ceux de la prévention du suicide et des services de crise en général (Heilig et al., 1968): celui de la venue des para-professionnels bénévoles dans des champs d’expertise auparavant réservés aux professionnels. Selon plusieurs auteurs, la réputation favorable du travail de ces intervenants serait attribuable au succès obtenu par le Centre de prévention du suicide de Los Angeles dans le développement des services d’écoute téléphonique dispensé par des bénévoles aux personnes en crise (McGee & Jennings, 2002).

retour vers le haut

Copyright CRISE 2008, dernière mise à jour: 2 mai 2008