Accueil




5. Traitement des personnes suicidaires
> ACCUEIL > Thème 5 > Partie 2 > 2.3

» » » PARTIE 2

L'efficacité des thérapies

» » 2.3- Efficacité des thérapies systémiques ou familiales

Deux études ont été recensées concernant l’évaluation de l’efficacité d’une thérapie d’orientation familiale sur les comportements suicidaires des jeunes participants (voir tableau 5) et parmi celles-ci, seule l’étude de Brent (1997) utilise un groupe de comparaison afin de vérifier l’efficacité de la thérapie familiale. On observe une diminution des comportements suicidaires à la suite de la thérapie, mais aucune différence n’est décelée entre la thérapie familiale et le traitement habituel (dans ce cas-ci: thérapie cognitive-comportementale et thérapie de soutien) quant à leur effet sur les idéations et tentatives de suicide (voir tableau 6). Ces résultats suggèrent que les thérapies systémiques peuvent diminuer les comportements suicidaires, mais ils ne permettent pas de conclure à l’efficacité plus grande de ce type d’intervention auprès des adolescents suicidaires en comparaison avec les thérapies cognitive-comportementale et de soutien.

retour vers le haut

Copyright CRISE 2008, dernière mise à jour: 2 mai 2008