Accueil




5. Traitement des personnes suicidaires
> ACCUEIL > Thème 5 > Partie 3 > 3.2

» » » PARTIE 3

Particularité des effets des thérapies

» » 3.2- Effet à court terme ou à long terme

Selon les études recensées, la durée du traitement varie grandement (voir tableau 7); les effets observés sur les idéations suicidaires et les tentatives de suicide sont plus souvent observés à court terme (moins de six mois après le traitement) tandis qu’ils semblent s’estomper quelque peu avec le temps, après la fin du traitement (plus de six mois – voir tableau 8). L’impact immédiat sur les comportements suicidaires semble donc plus important que celui à long terme tel que la figure suivante le révèle:

Ces résultats suggèrent de demeurer prudent en ce qui concerne l’évaluation de traitements thérapeutiques; les effets observés peuvent dépendre du délai entre la fin du traitement et son évaluation. L’effet positif des psychothérapies à court terme doit se maintenir dans le temps afin d’assurer l’efficacité du traitement. L’état des connaissances actuelles ne permet pas de savoir si les effets des thérapies se maintiennent; il est donc crucial d’en évaluer les effets à long terme. Du point de vue clinique, ces résultats démontrent l’importance d’offrir un suivi aux personnes suicidaires et de leur permettre de suivre à nouveau un traitement lorsque nécessaire.

retour vers le haut

Copyright CRISE 2008, dernière mise à jour: 2 mai 2008