Accueil




6. La postvention
> ACCUEIL > Thème 6 > Partie 3 > 3.1

» » » PARTIE 3

Efficacité des stratégies de postvention

» » 3.1- Efficacité - Debriefing

Aucune étude n’a été menée pour déterminer l’efficacité de la méthode de débriefing dans le cadre plus spécifique d’une problématique suicidaire. Le débriefing est donc classifié STRATÉGIE INCERTAINE .

Toutefois, sur la base de l’expérience et des travaux de recherche effectués jusqu’à maintenant, les experts recommandent de n’utiliser le débriefing qu’en première étape d’intervention et seulement auprès des personnes qui ont été témoins du geste suicidaire ou qui ont trouvé le corps. La critique fait surtout référence au fait qu’une seule séance n’est pas suffisante pour prévenir le TSPT (Rose et al., 2002) et que, dans un milieu scolaire par exemple, il est recommandé de ne pas procéder à un débriefing de tous les étudiants, puisque cela pourrait augmenter le stress et l’anxiété de ceux qui n’ont pas été exposés à l’événement traumatisant (Leenaars et Wenkstern, 1998).

retour vers le haut


Copyright CRISE 2008, dernière mise à jour: 2 mai 2008