Accueil




6. La postvention
> ACCUEIL > Thème 6 > Partie 4 > 4.2

» » » PARTIE 4

Implication et défis

» » 4.2-Implication et défis pour la recherche

À la lumière des résultats de recherche sur les différentes stratégies de postvention, d’autres études doivent être menées, afin de pouvoir se prononcer clairement sur leur efficacité. Pour y arriver, quelques règles méthodologiques de base doivent être respectées, dont:

  • Utiliser un devis de recherche (mesures pré- / post-) avec groupe de comparaison afin de pouvoir attribuer les effets obtenus au programme de postvention;
  • Assigner aléatoirement les participants dans le groupe qui reçoit l’intervention et celui qui sert de comparaison (sans intervention);
  • Faire un suivi quelques mois après la fin du programme, afin de vérifier si les effets du programme se maintiennent ou se résorbent;
  • Avoir des objectifs réalistes quant aux résultats attendus à la fin du programme en regard du temps d’intervention (ex.: une intervention en milieu scolaire de 90 minutes auprès d’un groupe de jeunes peut-elle permettre d’avoir moins d’idéations suicidaires, de symptômes dépressifs et d’anxiété, de problèmes de consommation d’alcool et de drogues… huit mois après l’intervention?);
  • Pour les groupes de soutien plus particulièrement, il semble préférable de s’assurer que les groupes soient aussi homogènes que possibles (ex.: âge, type d’endeuillés), afin de bénéficier de l’intervention et ainsi détecter les effets positifs.
retour vers le haut

Copyright CRISE 2008, dernière mise à jour: 2 mai 2008