Accueil




8. La prévention du suicide et les aînés
> ACCUEIL > Thème 8 > Partie 5 > 5.2

» » » PARTIE 5

La prévention du suicide chez les aînés

» » 5.2- L’éducation des médecins

Les recherches au Québec et ailleurs dans le monde indiquent que la majorité des personnes âgées qui meurent par suicide ont consulté un médecin dans les semaines précédent leur mort. Par exemple, une étude a montré que 53.5% des personnes âgées décédées par suicide avaient consulté un médecin dans les deux semaines et 93.1% dans les six mois précédent leur suicide, au Québec (Préville et al., 2003). Nous ne savons pas si ces consultations étaient des « appels au secours » camouflés ou s’il s’agissait de symptômes somatiques liés aux troubles de la personne. Cependant, il est évident que l’éducation des médecins pour diagnostiquer la dépression et bien la traiter, constitue un axe principal d’un programme de prévention du suicide chez les aînés.

retour vers le haut

Copyright CRISE 2008, dernière mise à jour: 2 mai 2008