Accueil




8. La prévention du suicide et les aînés
> ACCUEIL > Thème 8 > Partie 5 > 5.3

» » » PARTIE 5

La prévention du suicide chez les aînés

» » 5.3- Briser l’isolement

Les aînés qui semblent être les plus à risque de suicide sont les personnes isolées et les veufs. Plusieurs programmes pour briser l’isolement des aînés et appuyer les veufs semblent être efficaces en prévention du suicide. Par exemple, le programme de « Tele-Help » en Italie (De Leo et al., 1995) a fourni à 12 136 personnes âgées un appareil portable pouvant envoyer un signal d’alarme en cas d’urgence. En plus, ces aînés ont eu accès à des lignes téléphoniques pour obtenir de l’aide, des conseils ou simplement pour parler à une autre personne, disponible 24 heures sur 24.  Dans les quatre années du programme, on dénombre seulement 1 suicide en comparaison avec un nombre attendu dans une population comparable sur une période similaire de 7,4 suicides. Les auteurs concluent que le sentiment de sécurité peut diminuer le niveau d’angoisse et de détresse générale et avoir un effet préventif.  Les chercheurs pensent que l’effet psychologique de se sentir en sécurité est plus important que l’aide apportée en situation de crise. En réalité, les utilisateurs de ce service « Tele-Help » ont eu recours à moins de services d’urgence que les personnes n’ayant pas accès à ce service.

retour vers le haut

Copyright CRISE 2008, dernière mise à jour: 2 mai 2008